Rechercher dans ce blog

mardi 27 juin 2017

La fabrication des ombrelles





Lorsque les ombrelles commencèrent à devenir populaires à la fin du dix-huitième siècle, elles étaient fabriquées et vendues en France par le boursier, qui fabriquait également des parapluies ainsi qu'une grande variété d'articles, dont des culottes de peau. Après 1808, certains fabricants se consacrèrent uniquement à la fabrication d'ombrelles. Si l'on en sait que très peu sur les débuts de la fabrication des ombrelles en Grande-Bretagne, il semble probable que seuls les ateliers spécialisés en assuraient la production.

Pour fabriquer une ombrelle, on commençait d'abord par assembler la carcasse des baleines et des rayons pour ensuite la fixer au manche et à la poignée. Dans les ateliers spécialisés, cette tâche était accomplie par un service particulier. La couverture était fabriquée séparément, quoique souvent dans le même établissement. À l'aide d'un patron, on découpait les pans de la couverture dans le tissu qui était plié de façon que la taille de l'ombrelle puisse être effectuée en une seule opération. Les pans étaient ensuite assemblés et cousus solidement à la carcasse. Autant que nous sachions, se sont des femmes qui s'acquittaient de cette tâche au dix-neuvième siècle.



À la fin du dix-huitième siècle et tout au long du dix-neuvième, un nombre incroyable de brevets ont été délivrés en Angleterre et en France pour des ombrelles et des parapluies. La mise au point en Angleterre d'une baleine plus solide fut l'objet d'un grand nombre de ces brevets. Les premières baleines d'ombrelles étaient en jonc ou en fanon de baleine, celles de cuivre n'ayant fait leur apparition que dans les années 1830. L'acier commença à être utilisé en 1840 avec l'invention, par Henry Holland, des baleines tubulaires en acier trempé. Mais cette innovation fut éclipsée par le travail du Britannique Samuel Fox qui inventa une baleine d'acier massif en 1847, suivie en 1852 de baleines en forme de U en sections, vendues sous le nom commercial de « Paragon », et dont la publicité disait qu'elles étaient les plus résistantes de l'époque. On continua à perfectionner la baleine de l'ombrelle au cours des décennies suivantes.

L'invention de la machine à coudre dans les années 1860 - événement d'une importance capitale - a mené à l'industrialisation et à la production en série de nombreux accessoires de mode, dont les ombrelles. En conséquence, le prix des ombrelles a chuté et cet accessoire élégant devint de plus en plus à la portée de toutes les bourses.


Source  et aussi ainsi que

Aucun commentaire: