Rechercher dans ce blog

jeudi 10 novembre 2016

Kuzu (ou Kudzu)

Afficher l'image d'origine

le kuzu est une plante originaire des pays d’Asie du Sud Est : Japon, Chine, Cambodge, Philippines, Inde, Corée ou Thaïlande. Il se développe sous les climats tropicaux chauds et humides, mais peut résister également au froid. Ses racines sont longues et épaisses, avec des fleurs allant du bleu au violet regroupées en grappes. À partir des racines se développent de nombreuses branches qui recouvrent rapidement le sol et qui sont capables de grimper dans les arbres. Le kuzu fleurit d'août à septembre et peut croître jusqu’à 20 mètres en une saison.
En Chine, la racine de la P. lobata fut utilisée en médecine traditionnelle chinoise au 3me siècle avant JC pour soulager la fièvre, les diarrhées et les vomissements. Puis au 7ème après JC, elle servit d’agent de désintoxification après une consommation excessive d’alcool.
Le kuzu fut introduit au Japon pour être utilisé dans la fabrication de paniers, de filets de pêches et de vêtements. Plus tard, la racine de kuzu fut utilisée en cuisine : ainsi les jeunes feuilles de kuzu sont utilisées en salades alors que les fleurs du kuzu sont frites en beignets. Riches en amidon, les racines sont réduites en poudre puis utilisées dans diverses préparations pour épaissir certains plats, comme c’est le cas avec l'agar-agar.
Le kuzu fut par la suite introduit à la fin du XIXème siècle dans les états de sud des Etats-Unis d’Amérique comme plante ornementale, car le climat chaud de ces régions favorisait grandement sa croissance exceptionnelle3. Au milieu du XXème siècle, les agriculteurs du sud des États-Unis ont planté du kuzu afin de lutter contre l'érosion des sols. Le kuzu n’est plus reconnue maintenant comme une plante qui protège le sol car son expansion anarchique a entraîné la mort d’autres plantes en les étouffant sous un manteau de feuilles, en étranglant les troncs des arbres et en cassant leurs branches.

 C'est la plante souveraine face aux dépendances, ce que les Asiatiques savent depuis fort longtemps. La racine de kudzu est un puissant modérateur des sensations de manque et un équilibrant des fonctions nerveuses. Le Kudzu est une plante relaxante dont les propriétés permettent de réduire la dépendance à la nicotine.
Des laboratoires américains ont prouvé que cette plante favorise la désaccoutumance des différences addictions (tabac, alcool…) tout en évitant le manque.
Le Kudzu se trouve dans chaque parapharmacie. Il est disponible sous forme de gélule, sa méthode d’utilisation est simple et efficace.
En trois mois, les résultats sont probants:
  • Le premier mois, constitue un pré sevrage, qui permet, à l’aide de deux gélules par repas, de diminuer progressivement le nombre de cigarettes par jour.
  • Le deuxième mois, c’est le sevrage, avec 3 gélules par repas, en gardant une alimentation équilibrée et en pratiquant une activité sportive régulière.
  • Le troisième mois, le postsevrage en réduisant le nombre de gélules par jour, et en gardant sa forme physique et son alimentation.
Après ces trois mois, le fameux geste de porter une cigarette aux lèvres ne fera plus partie de votre quotidien.
Arrêter de fumer devient une belle victoire, dont vous pourrez être fier.
Le kudzu-tabac est une méthode à la portée de tous, son coût moindre facilite son usage.
De nombreux témoignages sont en faveur du Kudzu-tabac.
De plus, il est 100% naturel.
De nombreux sites sont faits pour vous aider à arrêter de fumer, et vous guide dans cette démarche avec un suivi régulier. Vous êtes pris en charge, afin d’accompagner vos premiers pas vers une vie sans tabac.

Pour info, le kudzu serait complètement inoffensif.


Source

Aucun commentaire: