Rechercher dans ce blog

jeudi 10 novembre 2016

Arrêt du tabac et homéopathie



L'homéopathie agit sur les symptômes du manque dans l'arrêt du tabac. Chaque traitement doit être conçu sur mesure, par un médecin homéopathique, selon les différents symptômes liés au sevrage nicotinique.
Ce type de traitement est :
  • simple et facile à suivre ;
  • très peu cher et peut être remboursé par la Sécurité sociale (sur présentation d'une ordonnance de votre médecin homéopathe dédiée au traitement du sevrage tabagique) ;
  • ne pose pas de problème d'accoutumance ;
  • n'entraîne pas d'effets secondaires.
Il a été relevé que les résultats sont bons s'il y a une vraie volonté d'arrêter.
À noter : l'homéopathie peut être associée à d'autres traitements pour en augmenter l'efficacité.

 Un remède de fond essentiel pour l’intoxiqué tabagique de tempérament nerveux, pressé : 
         ARGENTUM NITRICUM 9CH 

 Traiter l'anxiété, irritabilité liée à l'arrêt du tabac :
        Nux Vomica 15 CH (5 granules en 2 prises quotidiennes).
        Gelsenium 9 CH.
        Ou  Ignatia amara 15 CH
 
 Combler une envie de fumer à tout moment de la journée : (5 Granules pour une envie soudaine de fumer)
        Lobelia Inflata 4 CH . Produit homéopathique pour la désaccoutumance.
        
        CALADIUM 5CH : Remède associé pour avoir un effet dissuasif sur la cigarette.

 Traiter les effets du manque de nicotine
        Tabacum.

 Frustration, troubles de l’humeur ou du sommeil
         Staphysagria 15 CH

 Attention ! Chaque cas étant particulier, il convient de consulter un médecin homéopathe qui adaptera le dosage en fonction de votre cas. Demandez toujours conseil à votre médecin homéopathe ou votre pharmacien.

Aucun commentaire: