Rechercher dans ce blog

samedi 15 octobre 2016

Plastique, aluminium ... Danger

Afficher l'image d'origine
Les emballages, c’est pratique, hygiénique, ça facilite le transport et la vie…Mais derrière ces emballages attrayants, se cachent des substances chimiques toxiques qui migrent dans nos aliments, dans notre nourriture.
Des chercheurs américains ont découvert que les conteneurs en plastique chauffés au micro-onde favorisent la diffusion de perturbateurs endocriniens.

Selon un congrès médical réuni à Bruxelles le 12 novembre, les récipients en plastique mais aussi les boîtes de conserves contiennent des perturbateurs endocriniens. La chaleur favoriserait leur développement dans l'environnement.
Selon une étude de 2004 exposée au congrès rapportée par le Dailymail des chercheurs ont étudié les effets d'un conteneur en plastique passé au micro-onde sur 2500 enfants âgés de plus de six ans. Dans 93% des échantillons d'urine fournis par les volontaires, 93% contenaient des phtalates ou du bisphénol A. Ces produits chimiques sont connus pour être des perturbateurs endocriniens sévères.

Les perturbateurs endocriniens sont des produits chimiques qui peuvent altérer la façon dont nos glandes produisent des hormones. Une fois dans le sang, si le chemin des hormones est perturbé cela peut entraîner des troubles du sommeil, neurologiques ou de fertilité.

Afficher l'image d'origine

Tout savoir sur le plastique 

4 types d'emballages plastiques les plus toxiques pour les aliments :
Regardez le triangle en relief sur l'emballage et notez son numéro
Si le chiffre dans le triangle de recyclage est le numéro :

1 = PET : polyéthylène téréphtalate
Ex : eaux minérales, sacs plastique de cuisson,  barquettes alimentaires
3 = PVC : Polychlorure de vinyle
Il a été décrit comme un des matériaux de produit de consommation les plus dangereux jamais créés.
Certaines bouteilles / Film alimentaire étirable
6 = Polystyrène : Le styrène est un cancérigène et perturbateur endocrinien
Barquette viande et de poisson
7 = Polycarbonate : Perturbateur endocrinien.  Il favoriserait le développement cancer du sein, prostate. Ex : Bouteille de ketchup

4 Bons réflexes à intégrer :

1er réflexe : Ne pas chauffer les plastiques alimentaires !
2ème réflexe : Eviter le contact du plastique avec les corps gras
3ème réflexe : Chaud ou Gras / Eviter le contact direct avec l’aliment.
4ème réflexe  Jeter les récipients en plastique abîmés

Les avantages sans les inconvénients : on remplace par
- Assiette retournée
- Papier sulfurisé
- Des bocaux en verre.

QUID du Bisphénol A :
- 2 atouts : Rendre le plastique + résistant / Empêcher l’oxydation du produit.
- Ca fait depuis longtemps qu’on sait qu’il est dangereux, pour tout le métabolisme, pour le système cardio-vasculaire, les cellules du cerveau.
- Une loi a été votée fin 2012 interdisant l’usage du bisphénol A en contact avec les aliments.
- Cette loi est entrée en vigueur depuis cette année pour les aliments destinés aux jeunes enfants et elle le sera en 2015 pour tous les autres produits !



Arte - L'emballage qui tue (part 1)

 On est tous concernés par la nourriture trop emballée que nous consommons. Les conserves mais aussi le riz en sachet, le carton recyclé... le danger est bien réel ! Plus d'informations sur : http://www.dangersalimentaires.com

Arte - L'emballage qui tue (part 2)





Tout savoir sur l'aluminium 
Même si il est très fonctionnel, l’aluminium présent dans les emballages alimentaires peut migrer vers les aliments : 

- Si aliment chauffé
- Si aliment acides
- Si les 2… Le bouquet final et cocktail chimique.

Risques :
- Impact sur la digestion : Inflammation au niveau des intestins.
- Impact sur les neurones : Favorise les maladies neurologiques dégénératives avec perte de mémoire et troubles de la concentration.

Réflexes :
Ne pas mettre le papier au contact d’aliments acides
Ne pas renoncer à faire vos aliments en papillote mais plutot avec du papier sulfurisé.

 Afficher l'image d'origine

 Le pictogramme votre meilleur ami pour éviter les mauvaises surprises :

L’absence de toxicité d’un matériau est garantie par un pictogramme représentant un verre à pied et une fourchette. Ce pictogramme indique que le matériau est inerte envers les aliments et les boissons.

Dans des conditions normales d’utilisation : pas de surchauffe.
Pas de migration de matière entre le contenant et le produit qu’il soit aqueux, gras, acide, alcoolisé.


« Planète alu »
 documentaire de Bert Ehgartner 
(Allemagne/Autriche – 2013 – 1h29)

"Souple et inoxydable, il emballe par ses propriétés physiques mais fait peser des risques sur notre santé et l’environnement. Le point sur l’aluminium à travers une enquête implacable et un débat.

Plongée dans le cycle infernal de l’aluminium, des ravages causés par l’extraction de la bauxite aux résidus que les sels et dérivés de ce métal laissent dans notre corps. Les propriétés de l’aluminium – malléable, léger, inoxydable – en font un métal fascinant, précieux dans le secteur de l’architecture. Mais son utilisation dans les emballages, en chimie alimentaire, dans les produits de cosmétique et la pharmacopée pose problème.

Des études ont prouvé que l’aluminium, ses composants, ses sels ou ses dérivés favorisaient l’apparition du cancer du sein, d’allergies, d’infections auto-immunes, voire de la maladie d’Alzheimer. Les meilleurs gisements de bauxite se trouvent sous les tropiques, en Afrique de l’Ouest, en Australie, en Inde et en Jamaïque. Mais c’est à Porto Trombetas dans le nord du Brésil que se situe l’une des mines les plus rentables au monde, aux mains d’une multinationale. Pour l’exploiter, il faut abattre chaque année l’équivalent de 250 terrains de football de forêt humide primaire, essentielle à la biodiversité. Les boues rouges liées à l’extraction sont toxiques, comme l’a montré la catastrophe écologique survenue en Hongrie en 2010."
Sources :

Aucun commentaire: