Rechercher dans ce blog

lundi 13 juin 2016

Le serment dévoilé.

seraphim - forget those silly cherubs, this is what they look like!:



Afin de prendre le contre-pied de ce pacte sensé être secret, mais qui, quoi qu’il en soit ne l’est donc plus, quelle qu’aient été les intentions ayant présidé à sa rédaction à l’origine (le conserver secret ou le dévoiler), nous avons tenu très officiellement, et sur base de chacun de ses propres points, à établir notre propre liste d’intentions, non pas en l’état d’un autre « pacte secret », mais en l’état d’un « serment dévoilé« , au plus grand nombre possible, tous pris à témoins de ce serment solennellement prêté et dont nous attendons fermement que chaque point le constituant soit contrôlé afin d’attester en notre faveur qu’il aura bel et bien été mis en pratique et exécuté. 
Cette concrétisation ne sera fera pas en trois jours. 
Mais elle se fera, d’ici quelques années. 

Pas un siècle ou deux, mais deux ou trois ans.

Contrairement au document original, nous signerons notre Serment, afin qu’il soit valable naturellement. Néanmoins le nom duquel ce serment est signé nous désigne, mais ne nous identifie pas. Tout sera révélé en temps et en heure, soyez-en sûrs. Soyez patients. Nous vous invitons chaudement à comparer les deux textes pour davantage de compréhension concernant les termes du nôtre.
Voici donc sa rédaction, à comparer au texte original du « Pacte Secret »:

  1. La vérité créée par notre serment sera si vaste et inattendue qu’il lui faudra être mise en application pour leur permettre d’y croire, se demandant au bout de quelques années comment il aura été possible de vivre si longtemps d’une autre manière, dans l’illusion et le mensonge du pouvoir du Chaos.
  2.  Ceux qui servent le Chaos et qui tenteront de faire passer cette vérité pour un mensonge et une tentative de manipulation, passeront enfin pour ce qu’ils sont par ceux qui en seront les premiers bénéficiaires.
  3. Nous créerons une totale et absolue unification de tout ce qui est séparé et enseignerons l’art de tout concilier afin que nul ne puisse jamais plus régner sur quelque division. Nous distillerons nos objectifs au goutte à goutte afin de permettre au plus grand nombre d’appréhender et graduellement intégrer l’ensemble de la logique de la libération des peuples et des individus. Ceci leur permettra également de mieux comprendre la finalité des arguments de notre Serment, leurs tenants et aboutissants, sans illusion ni faux semblants.
  4. Nous nous mettrons toujours à leur portée comme à la portée relative de leur compréhension, afin de mettre aussi à leur portée les fondements de notre connaissance des secrets de l’Absolu.
  5. Nous travaillerons toujours en Unité en demeurant liés par l’Amour-Force et nos promesses, librement exprimées, du service de l’Humanité. La dénonciation publique viendra au relaps à ses promesses, comme étant désavoué quant à la confiance qui lui aura été témoignée en tant que serviteur désintéressé de la cause de tous.
  6. Nous ferons en sorte que leur espérance de vie soit longue et enrichissante, et que leur intellect comme leur intuition soient forts, en dénonçant ouvertement au plus grand nombre tous ce qui pourra y être opposé en en expliquant clairement les raisons, comme en enseignant comment, durant les siècles et les siècles du passé, ils auront pu être trompés.
  7. Nous utiliserons ouvertement et sans secret notre connaissance de la science et de la technologie, incitant tous les concernés capables de toujours mieux faire à le faire au bénéfice de tous, afin d’améliorer pour tous sans exception les conditions de vie de l’Humanité dans le plus strict respect des lois de la Nature.
  8. Nous utiliserons le meilleur des ressources de la Nature afin de leur prolonger la vie, la santé, bannissant tout ce qui s’y opposerait, et ceux qui tenteraient de s’y opposer eux-mêmes. Nous engagerons l’ensemble de ce qui est possible afin d’obtenir, librement, de la Nature, le meilleur d’elle-même à cet effet.
  9. Ils seront à jamais débarrassés de tout poison et en seront tenus éloignés pour leur sécurité.
  10. Nous nous engagerons dans une incessante amélioration de leur santé et abolirons à jamais le commerce lié de près ou de loin à la qualité de la vie Humaine, animale, ou végétale, afin que la plus absolue gratuité préside au maintien de la vie dans les meilleures conditions possibles.
  11. Ces apports de la Nature à la définitive guérison du genre humain les environneront de toutes parts, afin de les rendre toujours plus forts et plus prospères.
  12. Pour toutes ces raisons, leurs enfants s’élèveront un jour au rang des « dieux » mais jamais nous ne revendiquerons notre contribution à cet état de fait, dans le souci du travail bien fait mais désintéressé, leur laissant la joie de la pleine responsabilité de leur habilité à toujours grandir en force comme en sagesse.
  13. Tous les bienfaits de ce monde leur seront ouvertement présentés et leurs vertus démontrées.
  14. Nous devons nous montrer ingénieux à cet égard afin de ne jamais faillir en terme de totale et réelle transparence, invitant toujours à l’expérimentation plus qu’en la foi aveugle, même pour les meilleures raisons du monde.
  15. Nous leur enseignerons par la preuve, ce qui est bon et ce qui leur est nuisible, et leur montreront comment on leur avait toujours fait croire que ce qui était mauvais pour eux leur était soi-disant profitable, cela sans artifice dans la démonstration, ni image amusante ni autre moyen de manipulation, afin de laisser à leur esprit sa pleine capacité critique.
  16. Ceux qu’ils respectent nous aideront car nous mettront à l’épreuve leur sens du service des plus hautes vertus chevaleresques en termes de défense du plus faible et de service de tous sans discrimination. En cas d’échec à cette épreuve que nous entretiendrons en permanence, les iniques et les insincères seront publiquement dénoncés et devront apporter des preuves concrètes s’ils souhaiteront être réintégrés dans la confiance des peuples.
  17. Ils verront nos produits utilisés dans des films et s’y accoutumeront sans que jamais ce dont il s’agit ne leur soit caché. Chacun pourra exiger la connaissance en rapport avec ce que nous produirons et le passer au crible des analyses par le corps scientifique de leur choix s’ils le souhaitent, de manière totalement gratuite pour eux.
  18. Jamais aucun enfant ne se verra jamais inoculer quelque poison que ce soit pour quelque raison que ce soit, laissant la nature humaine elle-même s’autogérer telle qu’elle le doit et le peut de manière naturelle. Seuls l’assistance, elle aussi naturelle, sera prodiguée au summum de nos capacités et connaissances pour tous, afin de soutenir un organisme en difficulté, qu’il soit jeune ou âgé, riche ou modeste, sans aucune différence entre l’un et l’autre, qu’il soit celui d’un prince ou d’un mendiant.
  19. Nous leur enseignerons les méfaits comme les bienfaits réels de chaque aliment en démystifiant les croyances nocives inculquées par le passé avec preuves irréfutables à l’appui, mais laisserons chacun seul juge de ses choix en définitive, comme aussi la pleine responsabilité qui en découlera.
  20. Nous n’utiliserons jamais de métaux, à moins d’avoir la preuve irréfutable de son innocuité, mais en revanche produirons tous nos efforts vers une maîtrise toujours plus grande, à leur bénéfice, des ressources de la Nature et des leurs propres, afin de pallier efficacement à toute forme de détérioration de la santé, comme à produire des solutions innovantes afin de réduire autant les handicaps que les atteintes à la dignité humaine, quoi qu’il en coûte, mais de manière toujours gratuite pour quiconque en bénéficiera.
  21. Nous créerons de toujours meilleures conditions d’autonomie pour chacun afin de réduire jusqu’à pleine nullité, les dépendances à la nécessité d’user de palliatifs de santé, et leur enseignerons l’impact sournois de la nature même de la pensée sur l’affection de leur santé, nous orientant indéfiniment vers l’éradication même de la notion de pathologie dans la mesure du possible, sans admettre jamais aucune stagnation de cet objectif comme étant inévitable, tout en admettant que la mort soit l’issue naturelle du cycle de la vie.
  22. Nous les rendrons aussi forts que nous, par l’Amour-Force et la Compassion-Force de notre pouvoir.
  23. Ils deviendront ainsi forts, indépendants de nous mais en Unité avec ce que nous sommes qui n’est autre que ce qu’ils sont eux-mêmes sans toujours le savoir encore. Il deviendront intelligents, sensés, droits, en pleine santé et sportifs, jusqu’à ce qu’il n’aient plus besoin de nous, mais seulement d’eux-mêmes, individuellement, afin de grandir encore, et aller toujours plus loin au-delà de leurs propres limites.
  24. Nous désacraliserons l’argent afin de les focaliser sur l’essentiel, ce qu’ils devront définir eux-mêmes par l’effet de leur libre choix, afin de toujours se rapprocher davantage de leur Soi intérieur. Nous ne les distrairons jamais en rien ni par aucun moyen de cette quête du meilleur d’eux-mêmes, afin de les affranchir petit à petit de toute addiction les empêchant de devenir UN avec le TOUT.
  25. Leur esprit n’appartiendra jamais à quiconque et ils seront libres en tout et pour tout, avec pour seule restriction de ne pas user de cette liberté pour restreindre celle d’autrui. Jamais aucune forme de connaissance ne sera jamais utilisée afin de les influencer en rien. Seul l’exemple personnel ou collectif, associé à la force de l’expérience vécue, pourra légitimement représenter une influence sur leur propre jugement, mais sans toutefois que nous offrions cet exemple à des fins supposées de possibles manipulations. Ainsi tout ce que nous entreprendrons le sera sans jamais rien attendre en retour, pas même l’expression de gratitude, seulement mus par la satisfaction de faire correctement et jusqu’au bout, ce qui doit être fait dans le souci de rétablir l’équilibre de ce qui est nécessaire, juste, et bon.
  26. Nous leur apprendrons à maîtriser leur peur et s’en défendre, comme leur enseignerons la confiance en l’Absolu en eux comme en le plan supérieur qui préside à leur existence même.
  27. Nous déferons tous les gouvernements et l’action politique, pour instaurer une autorité magistérale de surveillance des régularités afin de garantir à tous, individuellement et collectivement, le maintien à tout égard de ce qui est juste en termes de lois et d’égalité réelle des chances de chacun, ainsi que l’expression de leur liberté à tous dans un objectif collatéral de progrès global. Nous établirons des règles de tirage au sort en lieu et place des élections, et mettront au défi les candidats aux différents postes de gestionnaire des ressources naturelles et des populations afin de nous aider à garantir cette liberté et cette égalité entre tous les citoyens de ce monde. Nous établirons un nouveau royaume dont nul ne sera le sujet, mais aux seuls fins de garantir envers et contre tout la stricte application de ce qui est juste, au détriment de ce qui serait financièrement profitable. Nous éradiquerons les frontières politiques et n’instaurerons que des frontières culturelles et linguistiques au sein desquelles chacun pourra se reconnaître quant à l’identité qu’il revêt au cours de cette vie qui sera la sienne, et ce jusqu’à ce que les différences s’effacent suffisamment pour que tous puissent se reconnaître en les autres, en tant que Frères ou Sœurs en Humanité et qu’une langue commune à la planète entière, pour finir, puisse achever la consolidation de son Unité. Nul ne sera plus empêché d’aller et venir où il le souhaite et comme il le souhaite pour la durée qu’il souhaite à la surface de ce monde où partout seront instaurées les mêmes chances réelles pour tous sans exception, autochtones ou étrangers. Les passeports seront abolis, mais les ennemis de la liberté, les terroristes politiques ou religieux, et les agents des gouvernements œuvrant au chaos sous fausses bannières, seront purement et simplement éliminés.
  28. Nous ne dissimulerons jamais nos objectifs mais les présenterons de manière intelligible pour le plus grand nombre possible et quoi qu’il arrive notre plan contrariera toujours celui de toute autre puissance ayant pour but de contraindre l’Humanité, tout ou en parties.
  29. Ils travailleront à la place qui sera la leur et qu’ils se seront eux-mêmes choisie pour le plus grand bénéfice de leur développement personnel, et eux seuls récolteront le fruit de leur propre travail et de leurs efforts.
  30. Le sang ne primera jamais en termes de filiation et de liens. Seule l’affinité prévaudra dans l’architecture de leurs familles. Nous ne prévaudrons en rien sur eux car nous sommes eux et ils sont nous car tout est UN.
  31. Nous les sauvegarderons de toute menace autant qu’il nous le sera possible tout en les laissant libres de choisir leurs propres voies, soient-elles celles de la perdition si certains d’entre eux le souhaitent.
  32. Nous éveillerons toujours davantage chez eux le sentiment, la valeur, et les vertus de l’Unité, les réunifiant aussi autant que possible à l’infini afin que nulle division ne vienne conséquemment entamer le climat global de leur unité dans la mesure de ce qu’ils seront capables d’en comprendre et d’en manifester. Nous leur démontrerons le danger de la division que représente l’esprit religieux et en abolirons les fondements mythologique limitants afin que soit enfin perçu l’universalité de l’essence du message de chaque envoyé de l’Absolu dans la diversité des milieux qui les auront vus apparaître en ce monde, afin que soit enfin perceptible le sacré au milieu du quotidien qu’il sera alors possible de sacraliser en chaque instant pour ceux qui y aspireront le plus. Néanmoins tous les envoyés de l’Absolu seront susceptibles d’être honorés mais sans jamais prévaloir en rien sur un autre, une croyance sur une autre, une philosophie sur une autre.
  33. Nous les inciterons à toujours davantage d’autonomie afin de garantir leur liberté de penser au sein de la vie qu’ils se seront choisie, leur accordant à tous la possibilité d’accéder à leurs rêves pour autant qu’ils soient concrètement réalistes en l’instant présent et globalement évolutifs.
  34. Nous les guiderons avec sagesse et désintéressement afin de leur donner toutes les chances de prendre leur propre envol.
  35. A travers nos factions, nous susciterons la bienveillance, la Compassion-Force, l’Amour-Force, et le sentiment de l’Unité entre eux.
  36. Quand une lumière brillera au milieu d’eux, nous la ferons croître et en ferons un exemple pour les autres par le moyen qui nous conviendra le mieux.
  37. Nous les inciterons à prendre soin du cœur de leurs conjoints comme s’il était le leur et à hisser leurs enfants vers de plus hautes vertus que celles qu’ils auraient pu atteindre eux-mêmes, tendant à faire disparaître en eux l’instinct d’appropriation de l’autre, amis, parents, conjoints, enfants.
  38. Pour cela, notre exemple désintéressé sera notre alliée et l’élan naturel de l’Humain vers l’Amour, mais alors un Amour empli de Force, sera notre ami. L’Amour-Force et la dispense à tous de ce dont ils auront besoin, les libèrera de l’aveuglement et de l’égoïsme. Nous ne diviserons jamais pour mieux régner, car jamais nous ne règneront sur eux ni sur rien, hormis sur nous-mêmes, comme nous leur enseignerons à le faire sur eux-mêmes, nous contentant de représenter indéfiniment la garantie que nulle gangrène ne vienne ronger leur société fondée alors sur la vertu plutôt que sur le vice.
  39. Ils retrouveront enfin l’espoir, la joie, et la confiance en l’avenir, et nous serons pour l’éternité la main secourable qui leur sera tendue, les laissant libres de la saisir ou non.
  40. L’Humanité, tout comme les règnes de la Nature, en tirera le plus grand bénéfice pour un climat de paix et de respect mutuel enfin retrouvé et conforme à leur véritable nature, même s’ils l’ont oubliée. Nous ne nous cacherons jamais d’eux.
  41. Nul ne tirera plus jamais profit de la guerre et de la mort de quiconque ou de quoi que ce soit. La joie et la prospérité des uns contribuera à celle des autres et la compétition sera abolie. Nous leur dispenserons éternellement ce qui sera nécessaire à leur survie comme à leur dignité s’ils ne peuvent le trouver par eux-mêmes.
  42. Nous perdurerons ainsi en tant que vecteur de la prospérité universelle pour tous à tout égard, jusqu’au dernier jour de la vie impartie à ce monde.
  43. Nous continuerons à les faire vivre dans le courage et la bravoure, la Force et la bienveillance, la foi en la vie, en l’avenir, et en eux-mêmes comme en ceux qui les entoureront, par la diffusion d’images et de sons. Nous utiliserons tous les outils dont nous disposons pour arriver à nos fins.
  44. Les outils nous seront fournis par leur travail comme par le nôtre conjoint, au milieu d’eux, d’égal à égal, dans une logique gagnant-gagnant.
  45. Nous ferons en sorte qu’il redécouvre la Fraternité d’âme qui les relie à leurs voisins comme au reste du monde, aux animaux, aux végétaux, et même aux minéraux, et qu’ils s’aiment eux-mêmes et s’aiment et se respectent les uns les autres.
  46. Nous leur révélerons toujours la Vérité Divine, le fait que NOUS SOMMES TOUS UN.
  47. Nous sommes UN, ça ils le sauront TOUS !
  48. Ils doivent découvrir et expérimenter le fait que la couleur de peau n’est qu’une illusion. Ils doivent toujours s’envisager égaux à tous à tout égard et en toutes circonstances.
  49. Pas à pas, insensiblement, nous ferons avancer notre objectif.
  50. Nous leur donnerons des terres, des ressources et des biens, leur apprendrons à en produire de nouvelles dans l’harmonie avec tous comme avec la Nature, afin de les rendre infiniment libres.
  51. Nous exercerons une justice d’une absolue impartialité et d’un total désintéressement afin de leur rendre toujours davantage de liberté mais aussi les sensibiliser à la responsabilisation de leurs actes, de leurs intentions.
  52. Nous établirons un système monétaire qui les rendra libres et entretiendra cette liberté à tout jamais et nous abolirons le principe même de la dette pour eux-mêmes comme pour leurs enfants, à jamais.
  53. Quand ils réussiront à unir leurs forces pour être plus puissants et plus productifs ensemble et unis que seuls et divisés, nous les présenterons en exemple au monde entier car alors tous les médias nous appartiendront.
  54. Nous utiliserons la presse et son sentiment en notre faveur pour contrôler le flux de l’information toujours dans le sens de la meilleure influence et du meilleur exemple, du plus stimulant, du plus inspirant, du plus encourageant exemple à donner au monde entier.
  55. Quand les opposants à la liberté et la prospérité de la race Humaine se soulèveront contre nous ou tenterons de reprendre leur pouvoir aliénant sur les peuples, nous les éradiquerons jusqu’au dernier comme des germes cancéreux qu’ils sont pour la Vie.
  56. Ils auront les capacités de tout réaliser car nous leur donnerons toutes les opportunités et tous les courages éclairés, alors que les armes ne seront plus nécessaires car l’oppression n’existera plus nulle part.
  57. Nous recruterons tous ceux d’entre eux qui le souhaiteront pour leur permettre de contribuer à exécuter nos plans afin de répandre réunification, harmonie, et prospérité sur toute la surface de ce monde, sans rien leur promettre que la joie de participer à l’exaltation d’un embellissement perpétuel de leur monde, et donc de la partager avec nous car ils sont des nôtres car tout est UN.
  58. Certaines de ces recrues se feront appelés « Initié » et elles seront amenées vers une philosophie de vie les faisant accéder à toujours davantage d’ouverture de conscience, de plus vastes possibilités de compréhension, et de liberté intérieure, sans dogme, ni culte, ni doctrine, avec toujours de plus hautes et vastes possibilités vers la découverte des arcanes de la Création, jusqu’au seuil de la fusion de leur conscience dans la Conscience du Tout dès qu’ils seront prêt au passage vers un état transcendant à jamais l’illusion de leur apparente nature.
  59. Des membres de ces groupes penseront à raison qu’ils sont UN avec nous et connaîtront toujours la vérité pour autant du moins que la connaître soit dans leurs objectifs de vie. Ils doivent toujours pouvoir avoir accès à la vérité dans la mesure de ce qu’ils seront capables d’en connaître et d’en admettre les manifestations, et nous les aiderons de manière désintéressée à cheminer toujours plus loin en eux afin que toute limitation leur soit un jour abolie. Nous leur devons l’honnêteté absolue et d’honorer toujours la confiance qu’ils placeront en nous.
  60. Ils n’obtiendront jamais de récompense de notre part, mais seront libres de jouir des conséquences de leurs actes et d’en assumer pleinement les responsabilités, en bien comme en mal. Ils ne devront leur salut et leur bonheur qu’à eux-mêmes afin d’en connaître la valeur par la force de l’expérience. Le but est que tous finissent par nous rejoindre car comme nous ils sont de la race des « dieux », et à ce titre ils deviendront l’Absolu un jour et nous les stimulerons sans relâche en ce sens.
  61. Un jour, tous recevront la Lumière et pourront, s’ils le souhaitent, voyager dans les étoiles lorsque leurs voies d’accès seront redevenues sûres et que nous les aurons alors déverrouillées.
  62. Ils finiront tous par atteindre les Sphères Supérieures, tout comme les Sphères Supérieures les rejoindront en ce monde par milliers afin de leur apporter l’exemple de possibilités qu’ils ignorent encore. Tous seront pardonnés et enseignés afin de leur permettre un jour de passer au Royaume de l’Illumination. Ça, ils devront toujours le savoir.
  63. La vérité leur sera montrée de manière à ce qu’ils puissent, s’ils le souhaitent, se focaliser sur elle et que quoi qu’il advienne, pour aucun d’eux, il ne soit JAMAIS trop tard !
  64. La grande illusion de la liberté sera à jamais dissipée et la liberté vraie deviendra enfin si réelle qu’ils sauront qu’ils ne sont plus esclaves ni ne le seront jamais plus, sans se contenter de simplement le croire, ou en avoir envie.
  65. Une fois que tout sera en place, la réalité que nous aurons créée pour eux les libérera. Cette réalité sera leur vie en laquelle toutes les ressources du Possible auront été préalablement placées afin de leur en ouvrir les portes au large. Ils ne vivront jamais plus dans le déni et le refus de voir.
  66. Quand notre objectif sera atteint, commencera une Nouvelle Ère de Liberté vraie.
  67. Leurs esprits seront libérés des croyances établies pour les enchaîner depuis la nuit des temps.
  68. Mais, si jamais ils parviennent enfin à découvrir qu’ils sont nos égaux, alors nous en serons nous-mêmes grandis. ILS DOIVENT TOUJOURS ÊTRE ORIENTES VERS L’EXPÉRIENCE DE CETTE DÉCOUVERTE. S’ils découvrent qu’ensemble ils peuvent se vaincre eux-mêmes et leurs conditions limitées, alors enfin ils agiront !
  69. Ils doivent tous savoir ce que nous avons fait pour eux, pour la satisfaction de faire ce qui devait être fait, comme ils doivent savoir et toujours, toujours se souvenir de ce que les serviteurs du Chaos leur ont fait afin que ces derniers n’aient nulle part où se cacher, et que jamais ils ne réapparaissent où que ce soit au sein de l’Empire du Créé.
Ceci est le Serment Dévoilé par lequel nous vivrons pour le reste de nos vies présentes et futures, car cette réalité transcendera de nombreuses générations et espérances de vies.
Le Serment est prêté et scellé dans la Lumière de la Vie, nos propres vies. Nous sommes ceux qui appartenons au Tout, toujours, et partout, venus de partout depuis l’éternité et assemblés ici et maintenant pour la Victoire finale sans lutte entre Ombre et Lumière alors que l’Armageddon attendu ne sera JAMAIS, mais par la reprise de l’Ombre et de la Lumière par les Forces de l’Absolu, dans l’élan de la réunification cosmo-universelle globale !
L’existence de ce serment doit être révélé au plus large possible de la conscience des Hommes des temps d’aujourd’hui et de demain, afin d’engendrer la nécessaire prise de conscience salvatrice, conformément au Plan prévu au sein même du Temple de l’Ordre des Choses présidant à l’existence de toutes choses.
Que cela soit écrit et que sur nos vies cela soit éternellement accompli.
Les membres de l’auguste Société des Archalchimistes
Pourquoi des « Archalchimistes »? Parce que l’alchimiste est celui par lequel s’opère la transmutation (et non celui qui l’opère lui-même!), et parce qu’il ne s’agit pas de changer du plomb en or mais l’enfer de l’Humanité en sa délivrance éternelle, cette qualité est précédée de l’élément formant « archi- » en tant que marque de sa supériorité primordiale et hiérarchique, du moins en termes d’incidences. 
La transmutation est l’Arme de l’Absolu.  
C’est ce qu’est en train de vivre notre Humanité: sa transmutation d’une civilisation d’esclaves et fiers de l’être, à une civilisation libre d’enfants de l’Absolu, en passe de retrouver sa place collective au sein du Panthéon suprême une fois extirpée des enfers où elle s’est laissée enliser. 

Seuls en seront mécontents ceux qui préfèrent régner en enfer qu’être esclave au paradis, dans l’ignorance que les paradis ont disparu et qu’ils sont esclaves en enfer alors que leur est proposé le siège du Prince au Royaume de l’Absolu…

Et vous? Quelle place souhaitez-vous occuper?

L’heure du choix sonne au cadran fatidique de l’Âge de Diamant… Soyez au rendez-vous.

« Nul ne sait ni le jour ni l’heure »… LE moment est plus que jamais l’instant présent! Alors soyez-le.

Aucun commentaire: