Rechercher dans ce blog

dimanche 13 décembre 2015

Noël

 Afficher l'image d'origine


Noël traîne ses joies, Noël traîne ses peines.
Son traîneau lourd de froid glisse sur la neige.
Cerfs volants de joie, cerfs volants de peine.

Que les ballons s’envolent abolissant la haine !
C’est juste un peu de répit au sein de nos vies,
Pourtant quelque part ma prière sera vaine.
Une étoile filante, une larme brillante,
Que la nuit soit clémente à l’enfance innocente !

Je ne veux ni boire, ni manger,
Je veux seulement aimer.

 Anne-Marie Oudard

Aucun commentaire: