Rechercher dans ce blog

samedi 12 décembre 2015

Noêl dans le monde (France, Allemagne, Antilles, Autriche, Belgique... à suivre)

En France (Joyeux Noël)

 Afficher l'image d'origine

Plusieurs jours avant Noël, les villes et les villages de France prennent un air de fête.
On décore la façade des mairies. On dresse un immense sapin sur les grandes places. Les rues principales et les arbres sont recouverts de guirlandes lumineuses.
Les grands magasins font de très belles vitrines ou certains mettent en scène des automates.
Les enfants se font photographier en compagnie du Père Noël.
Les écoles maternelles décorent leurs classes.
Le 24 au soir les familles font un dîner de réveillon composé de mets savoureux tels que des huîtres et du foie gras.
Les plus pratiquants vont ensuite en famille à la messe de minuit.
Le Père Noël vient du ciel en traîneau pour déposer les cadeaux pendant la nuit et les enfants les découvrent le matin de Noël au pied du sapin.
Le jour de Noël, ils se rassemblent en famille autour de la table de Noël.
Le repas de Noël est souvent composé d'une dinde ou d'un chapon rôti et se termine par une bûche glacée.
En Provence, dans certaines églises du bord de la mer, à la fin de la messe de minuit, une procession de pêcheurs et de poissonniers déposent au pied de l'hôtel un panier rempli de poissons, en signe d'affection et de reconnaissance envers le petit Jésus.
La tradition veut que le repas du réveillon se termine par treize desserts qui symbolisent le Christ et les douze apôtres.
Ces desserts rassemblent tous les fruits et les confiseries de la région. 




Allemagne.(Frohliche Weihnachten).




Ce sont les allemands qui ont inventé la tradition du sapin de Noël, il y a 400 ans.
Dans le nord du pays, c'est St-Nicolas qui apporte les cadeaux le 6 décembre. Il descend du ciel dans une luge.
Mais dans le sud, c'est le Père Noël qui récompense les enfants qui ont été sages pendant l'année.
Les gâteaux sont différents selon les provinces, mais on retrouve partout le massepain.
L'un des plus célèbres gâteau de Noël s'appelle: La maison de la sorcière, elle est en pâte d'amande ou en génoise; on
recouvre le toit de fruits confits ou de sucre glace et on place une bougie allumée dans les fenêtres.
Les autres friandises de Noël sont: le gâteau au miel de saint Nicolas, le Glintwein (Vin d'évêque), le pain de Noël (Christbrot), les bretzels de toutes formes, et les brioches de Noël (Christstollen).



Aux Antilles :(Jwaïeu Nouel,Jjwaye Nowel,Jénwèl).

 

 

Aux îles, Noël prend des allures créoles et françaises comme ses habitants et le tronc des palmiers s'enrubanne de petites lumières blanches.
La Messe de Minuit est de tradition et, au retour, le célèbre Ti-Punch est détrôné en cette occasion par le "Schrrubb". À St-Barths, ce cocktail est composé de rhum blanc, de citron, de sirop de sucre, parfumé aux saveurs des îles - cannelle,muscade, girofle et thé du charpentier.
 En Guadeloupe, ce sont des écorces d'agrumes qui donnent au rhum blanc leurs parfums.
Après avoir savouré le rhum à petites gorgées, on apporte sur la table la grande soupière de soupe aux pois d'angole agrémentée de quelques morceaux de viande salée qui apporte un fumet incontestable de fêtes.
Puis viennent les plats de résistance qualifiés "pur porc".
Le cochon s'est transformé en boudin, pâté et ragoût. Le jambon est aussi de la fête et a pris, avant de cuire, son coup de l'étrier. Il sent le bon vieux rhum et le sucre de canne.
Ici, comme partout ailleurs, c'est la fête des enfants et l'invitation à la gourmandise. Par tradition, à St-Barths, on retrouve les "tchek", des galettes faites de noix de coco râpée qu'on mélange à du sucre de canne moulu (type cassonade) et qu'on parfume à la cannelle en poudre.
Mais le clou de la fête demeure le "pône", un pain composé de patates douces, de giraumon (potiron local), de sucre, de vanille, de raisins, de cannelle, le tout enduit de bon beurre et doré au four.
En Guadeloupe, la farandole des douceurs prévoit un blanc-manger au lait de coco, un quatre-quarts, des chadecs confits, ces pamplemousses géants à l'écorce encore verte,et des fruits-pays. 



En Autriche :(Fröhliche Weihnachten)  

 Afficher l'image d'origine

Noël est la fête familiale la plus importante de l'année. La fête débute le 1er décembre avec la couronne de l'Avent.
Pendant tout le mois de décembre, les alentours de l'Hôtel de Ville de Vienne, la capitale, sont en fête. Les arbres du parc sont recouverts de parures fantastiques au milieu d'un décor de conte de fée.
Toujours dans ce parc, se déroule le fameux marché de l'enfant Jésus.
C'est un marché de Noël. Les enfants y dégustent des marrons chauds,font du patinage sur la patinoire de l'Hôtel de ville, déguisés en animaux ou en personnage de conte de fée.
Ils peuvent également traverser le parc en prenant un petit train.
Avant de partir, ils inscrivent leurs souhaits sur un tableau, qui est parait-il, consulté par le Père Noël et le Petit Jésus.
Sur toutes les places des villes et villages se dresse un sapin.
Le 24 décembre, les rues de certaines villes sont envahies par les enfants, souvent accompagnés de leurs grands-parents, pendant que les parents décorent le sapin caché jusqu'à ce jour dans un grenier ou une cave.
Le 24 décembre au soir,cinémas, restaurants et théâtres ferment leurs portes car tout le monde doit participer à la fête.



En Belgique :(Zalige Kertfeest)

 Afficher l'image d'origine

Saint-Nicolas vient le 6 décembre avec son âne chargé de jouets.
Près de la cheminée,les enfants déposent un navet et une carotte pour l'âne.
Pour la Saint-Nicolas, les enfants se régalent de petits gâteaux traditionnels à la cannelle,appelés speculoos, et qu'on façonne en forme de saint-Nicolas.
Comme la boisson nationale est la bière (il en existe plus de mille sortes!), on brasse une bière spéciale: la bière de Noël.
Les plats traditionnels belges pour le repas de Noël sont le boudin blanc truffé, l'oie aux châtaignes, le foie gras, la dinde truffée.
 

En Belgique (2) :(Joyeux Noël - djoyeus Noyé)
A l'approche de Noël, la tradition veut qu'on se régale en Wallonie de "tripes à l'djotte", aussi appelées "vettes tripes" ou boudin vert parce qu'elles sont à base de chou vert.
Pour les réussir, il faut une même part de légumes et de viande de porc, de préférence des bas morceaux, additionnée de sel, de poivre, de clous de girofle et de noix de muscade.

Dans la région de Nivelles, tous les enfants savent que le Petit Jésus lui-même dépose, au pied de leur lit, les savoureux cougnous de Noël, dont la pâte est façonnée jusqu'à ce qu'elle prenne la forme d'un corps à deux têtes .

A Andenne, on prépare les "trairies", série de cinq cougnous de taille décroissante,que l'on déguste traditionnellement, après la Messe de Minuit.

A Liège, on prépare "la boukète", cette délicieuse crêpe à la farine de sarrasin, frite à la poêle avec du beurre,agrémentée de raisins de Corinthe ou de ronds de pommes et servie saupoudrée de sucre fin ou de cassonade.
On l'accompagne d'un bon vin chaud et, dans le pays de Herve, on l'agrémente du célèbre sirop qui fait l'honneur de la région.


Aucun commentaire: