Rechercher dans ce blog

samedi 15 août 2015

Les vacances continuent avec un bon livre : Paulo Coelho "Le manuscrit retrouvé"






 Quatrième de couverture : 14 juillet 1099. Alors que les croisés sont aux portes de la ville, les habitants de Jérusalem se pressent autour d'un homme mystérieux connu sous le nom du Copte pour entendre ses derniers enseignements. La foule, composée de chrétiens, de juifs et de musulmans qui vivaient jusqu'alors en parfaite harmonie, s'apprête à livrer combat et la défaite semble imminente. Mais loin de toute stratégie guerrière, c'est une véritable leçon de vie qui leur est dispensée. Le Manuscrit retrouvé est une invitation à repenser notre humanité qui pose une question d'une brûlante actualité : quelles valeurs subsistent lorsque tout a été détruit ?


 Après l'excellent L'alchimiste, c'est le deuxième livre que je lis de l'écrivain brésilien Paulo Coelho. 

Ici Paulo Coelho ne vous raconte pas l’histoire de ce manuscrit, ni l’histoire de la ville assiégée. Un roman historique non, ce n’est pas la vocation de ce livre. C’est la retranscription, papyrus retrouvé, d’un enseignement spirituel. Je trouve qu’il peut être toujours intéressant de lire des livres de ce type rien que pour s’interroger et puis parce que, même si ce qui y est dit peut sembler utopique, c’est positif, c’est pour apporter un soutien dans une vie qui n’est pas toujours évidente et ça peut faire du bien. Si vous n’êtes pas croyant, comme moi, il est simple de laisser de côté cet aspect pour n’y prendre que ce qui pourrait vous être utile, pour votre développement personnel. Une approche originale avec le prêche de ce Copte qui souhaite avant tout inscrire dans les mémoires ce qui lui semble essentiel et ce qu’il a appris. C'est une lecture détente qui nous offre l'occasion de nous ressourcer à travers de petites phrases simples invitant à la méditation.

Extrait : 

 Ne vous découragez pas; c'est souvent la dernière clef du trousseau qui ouvre la porte 

La solitude n'est pas l'absence de compagnie, mais le moment où notre âme est libre de converser avec nous et de nous aider à décider de nos vies.


Aucun commentaire: