Rechercher dans ce blog

mardi 18 août 2015

La colére.


Peu importe qui m'as réveillé, il vas mourir.

garfi-chat-colere

Aucun commentaire: