Rechercher dans ce blog

vendredi 3 juillet 2015

Méditation et pensées positives

« Il n’y a pas de chemin vers le bonheur. Le bonheur est le chemin. » Bouddha


La pensée positive est le fait de penser constamment de façon positive. Cela semble simple en théorie, mais il est beaucoup plus compliqué de passer à la pratique.
La pensée positive dans le bouddhisme
Elle se divise en quatre catégories : la bienveillance universelle, la compassion, la joie sympathique et la réjouissance de tout type de circonstance, même si celle-ci est dénuée d’émotion ou triste.
La bienveillance universelle : elle peut être considérée comme la charité ou la capacité d’aimer et/ou d’estimer au delà des apparences.

La compassion : est une vertu par laquelle un individu est porté à percevoir ou ressentir la souffrance d’autrui, et poussé à y remédier.

La joie sympathique : appelée communément Mudita (qui signifie la joie dans la philosophie bouddhiste ainsi que dans la philosophie hindoue). Elle est une joie bienveillante et altruiste qui consiste à se réjouir du bonheur et du succès des autres.

 La réjouissance de tout type de circonstance : est la capacité de chercher le bon dans tout type de circonstance, que celle-ci soit positive ou négative. Se réjouir de tout acte s’est voir au delà de l’émotionnelle afin d’entrevoir l’expérience spirituelle.

Lorsque l’on recherche des articles sur la pensée positive dans le bouddhisme, nous pouvons alors rapidement nous apercevoir que celui-ci se nourrit de proverbes qui en font l’apologie.
 « Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde. » Bouddha



Comment créer des pensées positives efficaces ?

La technique est assez simple et extrêmement efficace. Il vous suffit de transformer une pensée négative en positive.
Voici quelques exemples :
« C’est difficile » deviendra « Je peux le faire aisément » ou « Je peux le faire facilement ».
« Je n’arrive pas à maigrir » deviendra « J’atteins facilement mon poids idéal ».
« Je n’ai jamais assez d’argent pour vivre la vie dont je rêve » deviendra « je suis chaque jour de plus en plus riche ».
Lors de la reformulation, il faut impérativement respecter deux choses :
  • La phrase doit être résolument positive : c’est-à-dire qu’il ne pas utiliser de négation, du genre : « ce n’est pas difficile ». N’utilisez pas non plus de mots à connotation « négative » comme : « cela ne présente aucune difficulté ».
  • La phrase doit être au présent de l’indicatif : Comprenez que votre inconscient fonctionne uniquement au présent. Pour le reprogrammer avec des pensées positives, il faut donc lui parler dans son langage.
  •  La phrase commence par désormais, ou aujourd'hui, je ........ donc l'instant présent
    Et se finit par un remerciement qui correspond à vos croyance : Merci mon Dieu, Merci la vie.......

Exemple de phrases : "Désormais, je suis prospère dans tous les domaines de ma vie. Merci la vie."
                                "Aujourd'hui, tout me souris. Merci mon ange gardien"......
                                Construisez vous votre phrase clef, personnel et unique.

 Au début, certaines pensées positives peuvent paraître farfelues car vous tentez de changer votre programmation mentale. Vous aurez alors la désagréable sensation de vous « mentir à vous-même ». C’est normal, ne vous inquiétez pas. Commencez par répéter machinalement ces phrases jusqu’à ce qu’elles ne vous choquent plus. Si vous êtes capable dire ces phrases à voix haute en vous regardant dans le miroir sans que cela vous choque – c’est que vous avez passé cette étape.


La pensée positive est en général ridiculisée. On a tendance à simplifier cela à de banales pensée positives. Mais c’est bien plus profond que cela. Il ne faut pas juste « dire des phrases positives », il faut les répéter, y croire et y mettre de l’émotion.
C’est uniquement de cette manière que vous obtiendrez de vrais résultats.


 Méditation et pensées positives :

Des recherches neurologiques démontrent que les ondes gamma (hautes fréquences) augmentant pendant et après la méditation. Ces ondes sont associées à l’attention, à la perception et à l’apprentissage. Des expériences à l’université du Wisconsin sur des moines bouddhistes en méditation ont permis d’observer une activité intense des ondes gamma, une capacité remarquable de concentration et un niveau élevé de coordination neurologique. Le cerveau conserverait une grande plasticité et ne serait pas figé dans des circuits établis tôt dans la vie, comme on le pensait antérieurement. La méditation contribuerait à ces modifications et à la plasticité des structures.
La pensée positive produite par la conscience éveillée met entre parenthèses les jugements de valeur. La pensée positive développe les émotions supérieures telles que le courage, l'amour et la satisfaction, qui remplacent peu à peu les impulsions négatives telles que la peur, la colère, la jalousie ou l'impatience. Apprenez à vaincre vos pensées, à les purifier et à les mettre en ordre. Combattez les pensées négatives et les doutes. Laissez venir à vous de toutes parts les pensées élevées. Les pensées de dépression, de défaite, de faiblesse, d'obscurité, de doute, de peur etc... sont des pensées négatives. Cultivez les pensées positives telles que la force, le courage, l'amour, la satisfaction ou la joie. Les pensées négatives disparaîtront.
Vous serez ce que vous pensez. Votre vie correspondra à vos pensées. Améliorez votre manière de penser. De meilleures pensées conduisent à de meilleures actions. Apprenez à voir en tout l'aspect positif. Voilà qui nourrit véritablement le regard. La pureté des pensées dépend de la pureté de l'alimentation. Vous voyez mieux, entendez mieux, avez un sens gustatif plus développé, lorsque vos pensées sont élevées et positives.
Ces deux techniques permettent de recentrer l’esprit et de le concentrer graduellement, en le vidant des événements et distractions qui le mobilisent et créent un tourbillon d’insatisfactions continuelles. Leur pratique ainsi que les activités physiques procurent cette paix intérieure en plus d’un mieux-être physique. La méditation nous apprend à chasser de notre esprit pensées et sentiments négatifs qui nous détruisent insidieusement et vident notre potentiel de sa vitalité et de sa créativité.

Une fois votre phrase positive construite, utiliser là à la fin de votre méditation (répété vous la 3 fois mentalement), car c'est au moment de cette semi-conscience qu'elle sera la plus forte.



Aucun commentaire: