Rechercher dans ce blog

samedi 18 juillet 2015

L'écriture mystérieuse de Léonard de Vinci



Anne PADOVANI  DOREUR -DECORATEUR  dorure et décors peints  bois dorés - tout type en bois sculptés dorés ( or et argentés ... )  encadrements de tableau glaces trumeaux  fauteuils consoles éléments de decoration


Pourquoi Léonard de Vinci écrivait-il de droite à gauche ? 

 


Un jour, Dieu demanda à Léonard de se changer en outil et Léonard devint scie.

L'une des rumeurs planant autour de ce célèbre artiste polyvalent de la Renaissance est qu'il rédigeait ses notes d'études et de voyage de la droite vers la gauche. Il ne s'agit pas d'une rumeur, en réalité, puisque certains de ses carnets, dénichés par les chercheurs, étaient en effet rédigés avec cet effet de miroir.

La rumeur qui persiste, en revanche, est que de Vinci rédigeait ses notes de cette façon afin de les coder et ainsi les rendre difficiles à la lecture. Quiconque s'est déjà amusé à écrire « à l'envers »(1) et à relire ses notes s'est aperçu que l'exercice n'avait rien d'insurmontable. L'explication se doit donc d'être écartée.

La vérité est toute autre, et très simple. Le fameux Léonard était gaucher, ce que tout le monde ne sait pas. Ce que tout le monde sait c'est que l'écriture naturelle se fait lorsqu'on laisse glisser le stylo (ou la plume) sur la feuille plutôt que de le pousser. Or les gauchers, qui tiennent leur stylo par la gauche, doivent pousser la mine pour rédiger les lettres de gauche à droite. de Vinci, qui avait pour seul objectif de se simplifier la tâche, a choisi de faire ce que font également de nombreux gauchers aujourd'hui, à savoir écrire de droite à gauche afin de laisser glisser la mine sur le papier.

C'est la raison toute bête pour laquelle certaines des notes de de Vinci étaient rédigées en « miroir » de la droite vers la gauche. On a attribué beaucoup de mystères à cet homme mais c'est essentiellement la légende des siècles qui les ont créés et, bien souvent, l'explication la plus simple est aussi la meilleure concernant Léonard qui n'était, somme toute, qu'un génie.

Aucun commentaire: