Rechercher dans ce blog

jeudi 9 juillet 2015

Le Food Swap, le Troc alimentaire à la mode « share »





Troc alimentaire : le Food Swap pas seulement contre la crise

Dans le sillage des pratiques tendances telles que la co-consommation, le DIY (« do it yourself » ou fameux « fais-le toi-même ! ») ou encore l’up-cycling, le Food Swap prône le partage et le retour aux valeurs simples. Tout droit débarqué des Etats-Unis, ce nouvel art de vivre risque bien de faire des émules. Alors, en quoi consiste vraiment le Food Swap ? Zoom sur un phénomène qui arrive dans l’Hexagone.

Le Food Swap, le Troc alimentaire à la mode « share »

Ces derniers mois, une tendance a envahi l’Angleterre : celle du « Food Swapping ». Comme son nom l’indique, il s’agit « d’échanger de la nourriture ».
image: http://www.consostatic.com/wp-content/uploads/2014/11/Food-Swap-1.jpg
Food Swap Troc alimentaireCrise oblige, les gens surveillent de près leur budget, ce qui est un réel atout pour le troc qui voit sa cote de popularité grimper en flèche.
image: http://www.consostatic.com/wp-content/uploads/2014/05/fleche-nota-bene.jpg
fleche-Le Food Swap débarque doucement en FranceBasé sur le principe du « rien de ne se jette, tout s’échange », le phénomène du Food Swap connaît donc un réel engouement en Angleterre. Les échanges de nourriture et événements dédiés au troc de denrées sont régulièrement organisés.

Troc alimentaire : des échanges simples comme bonjour

Le principe est simple : une quarantaine de personnes se retrouve avec de la nourriture (ou des préparations déjà cuisinées) qu’elle souhaite troquer.

Une seule condition : que la nourriture soit « home made », à savoir faite maison.

image: http://www.consostatic.com/wp-content/uploads/2014/11/Food-Swap-3.jpg
Food Swap 1
L’événement est divisé en 2 temps : le 1er est consacré à l’installation de sa marchandise et à la rencontre entre les participants. On partage un verre, on discute, on explique d’où viennent les produits apportés etc.
Le 2ème est dédié au swapping. Quelqu’un est intéressé par la boîte d’oeufs proposée par l’un des exposants ? Rien de plus facile, on s’inscrit sur une petite liste en indiquant ce qu’on souhaite lui proposer en échange.
image: http://www.consostatic.com/wp-content/uploads/2014/09/picto-etoile-paragraphe.jpg
picto-etoile-paragraphe Le Food Swap débarque doucement en FranceAprès quoi, il suffit d’attendre qu’il accepte (ou décline) et le tour est joué : on se retrouve avec de quoi remplir notre frigo sans avoir eu à sortir son porte-monnaie !

Troc alimentaire : un réel intérêt économique… mais pas seulement !

« Les Food Swappers », c’est comme cela qu’on nomme ceux qui participent aux échanges Food Swap, le font pour économiser de l’argent mais pas seulement.

image: http://www.consostatic.com/wp-content/uploads/2014/11/Food-Swap-4.jpg
Food Swap 2

Ces derniers optent aussi pour cette solution pour le côté « social » qu’elle recouvre. En effet, à cette occasion, on rencontre de nouvelles têtes, les amoureux de la cuisine échangent des recettes et surtout, il s’agit d’un moment très convivial à passer.
Ajouté à cela, le Food Swap permet d’oeuvrer contre le gaspillage alimentaire et d’assurer une traçabilité des produits consommés. En effet, sur la fiche d’échange sont mentionnées les denrées contenues dans chaque plat ainsi que leur composition.

En savoir plus sur http://www.consoglobe.com/food-swap-cg#3VYtV03HLtLXdZbZ.99

Aucun commentaire: