Rechercher dans ce blog

samedi 18 juillet 2015

Dorure d'or. Bouhdda





Bouddha


Elle pèse 5,5 tonnes, elle fait 3 mètres de haut et c'est la statue en or la plus grande du monde ! C'est pas rien ! Cette statue extraordinaire est une statue de Bouddha qui se trouve à Bangkok, en Thaïlande. Vous voulez voir sa tête ? OK ! 


Tada ! Jolie non ?


Cette statue de Bouddha apparemment sans histoire, possède une anecdote très particulière. 
Une petite histoire qui aurait pu nous empêcher de voir la dorure de la statue. 

Tout commence dans les années 30 : à cette époque la ville de Bangkok réalise des travaux sur les rives du Chao Phraya(1) et, pour continuer les aménagements, la municipalité doit détruire un temple abandonné. 
Seulement voilà, le temple contient une grande statue de Bouddha en stuc donc impossible de détruire cette statue(2)
Un contrat est passé pour déplacer la statue dans une pagode, le Wat Traimit, située dans le quartier chinois de Bangkok. 
Cependant, le bâtiment original ne peut contenir l'énorme statue de 3 mètres, donc il faut en construire un capable d'héberger la statue en stuc de Bouddha.
— Euh, d'accord mais, en attendant, elle est placée où cette statue ?
— Exposée aux quatre vents et protégée par un simple toit de tôles, rien que ça…
— Ah.
Bref, arrive l'année 1955. Ça y est, le bâtiment est enfin terminé ! Maintenant, il faut déplacer cette énorme statue vers la pagode Wat Traimit. Pour cela, on fait appel à une immense grue pour soulever le Bouddha de 5,5 tonnes(3)
Un tout petit détail fait qu'il y a un petit pépin dans le déplacement. Du genre ? Un gros incident. 
Une des élingues de la grue lâche et la statue de Bouddha tombe dans un terrain vague(4)
Autant dire que les badauds présents ont paniqué comme pas possible car ils ont peur d'un possible mauvais présage. Donc, mouvement de fuite générale et notre pauvre statue en stuc reste seule dans son terrain. 
 Triste.
 Le soir venu, comme pour donner raison aux pires augures, une énorme tempête tropicale frappe la ville de Bangkok et inonde une partie de la ville. 

Le lendemain matin, le supérieur du Wat Traimit retourne sur les lieux et y découvre la statue, toujours dans le terrain vague, couverte de boue. 
Pire, le stuc, détrempé à cause de l'orage de la veille, s'est craquelé(5)
 Alors qu'il nettoie la statue, un détail vient piquer au vif son intérêt : une partie du stuc s'est enlevée et laisse apparaître une zone brillante ! Après d'âpres nettoyages, la population s'aperçoit avec stupeur que la statue est en or. 

Excellent pour l'image de marque ! Désormais, le temple pourrait être renommé, riche et fréquenté par tous ! 
Une bonne nouvelle pour les uns et un gros soupir de soulagement pour les autres.
Mais alors, pourquoi recouvrir une statue dorée de stuc ? Réponse : pour la protéger. Des recherches montrent que la statue en or se trouvait à Ayutthaya(6)
Cette capitale royale, menacée par les armées birmanes, mit tout en œuvre pour protéger ses trésors, parmi lesquels la statue.
 Décision fut prise de recouvrir la statue de Bouddha avec du stuc, pour la protéger des possibles exactions birmanes. 
Le stratagème fut un succès et la statue fut sauvée. Mais, le souvenir de ce vrai « coup de poker » se perdit et l'oubli fit son œuvre. 
La statue dorée fut donc recouverte de stuc pendant presque 200 ans et elle aurait pu le rester, si un malheureux accident n'avait pas entraîné la découverte de ce secret bien caché.


  1. (1) Le fleuve qui passe dans Bangkok et qui sert de voie de communication majeure car il traverse toute la Thaïlande.
  2. (2) Bouddha ne serait pas très content !
  3. (3) Je sais pas vous, mais moi je la sens mal leur affaire…
  4. (4) Oh, la boulette…
  5. (5) Double boulette…
  6. (6) Pour vulgariser, Ayutthaya était la capitale du royaume d'Ayutthaya. En gros, c'était le Versailles de la Thaïlande.





















Aucun commentaire: